Que faire pour démarrer une société dans le secteur du transport ?
0 5 minutes 3 mois

Beaucoup de gens souhaitent se lancer dans le monde du transport, mais n’ont aucune idée de comment faire. Ce que nous allons vous donner c’est une explication des démarches à effectuer pour réussir. Que vous vouliez vous lancer dans le transport de personnes ou de marchandises, il est important de respecter certaines étapes. Certaines d’entre elles sont communes à tous types de transport. Mais, il y a celles qui sont spécifiques à chaque véhicule.

Le chauffeur doit obtenir la capacité de transport

 

Une personne désirant devenir chauffeur ou fonder une société de transport doit avant tout se former. Il faut qu’il s’inscrive dans un centre de formation national ou régional agréé. En principe, une formation pour conduire un véhicule pour gagner sa vie dure 140 h ou 4 semaines. Il en va de même pour quelqu’un qui projette de fonder une entreprise de VTC. Pour le transport de marchandises, il faut suivre une formation de 250 heures. Au terme de la formation, vous passerez un examen afin d’obtenir la capacité. Si vous obtenez un résultat satisfaisant, la capacité vous est délivrée pour que vous puissiez exercer votre métier légalement. En ce qui concerne le diplôme, il varie selon la spécialité que vous voulez avoir. Vous pouvez vous former pour avoir le diplôme de fin d’études de l’école de transport, le diplôme de fin d’études de maitrise du transport routier ou le BTS en transport. Les personnes qui veulent travailler en tant que chauffeur de taxi, par exemple, ont le choix parmi ces trois reconnaissances. Dans le domaine du transport, tout le monde doit posséder cette capacité, c’est-à-dire le gérant, le chauffeur et le locataire. Par contre, quelqu’un qui a une capacité peut engager une personne ayant un permis de catégorie B. Le magazine du transport vous sera d’une grande aide pour réussir dans de tels domaines.

 

Il faut bien définir le capital financier minimum

 

Quel que soit le domaine où vous souhaitez opérer, il est nécessaire de définir votre capital financier minimum. Autrement dit, vous devez posséder un fond minimal pour pouvoir justifier votre activité. Pour un taxi, ce dernier est de 1500 euros. Pour une voiture de plus de 9 places, il faut prévoir au moins 9000 euros. Si votre prestation est le transport de marchandises, vous devez posséder 5000 euros pour un véhicule de moins de 3,5 tonnes. Si le véhicule fait plus de 3,5 tonnes, il vous faut avoir 9000 euros. Après l’établissement de votre capital, vous devez ouvrir un compte professionnel au nom de la société. Vous y déposerez une part de votre fonds de démarrage.

 

Il fait choisir le statut social de la société de transport

 

Avant de démarrer votre affaire, optez pour la forme sociale qui répond le plus à vos attentes dans le but d’élaborer un statut. Ne vous précipitez pas. Pensez bien à toutes les possibilités qui s’offrent à vous. Si vous hésitez encore dans votre choix, consultez une société qui pourrait vous aider à vous décider.

 

Enregistrez la société de transport

 

Comme toutes les précédentes démarches, les modalités d’immatriculation de l’entreprise diffèrent selon l’activité qu’elle souhaite exercer. Pour le transport de personne, il faut que vous preniez contact avec le centre de formalité des entreprises dans la chambre des métiers et de l’artisanat. C’est là que vous effectuez l’immatriculation de votre nouvelle firme. Commencez par annoncer la création de votre société dans un journal d’annonces légal. Ceci vous coûtera 150 euros. Rassemblez ensuite les documents nécessaires à l’immatriculation. Vous aurez besoin des papiers du véhicule ainsi que ceux du propriétaire, tel que l’attestation de dépôt de fonds, le justificatif du siège social ou encore sa carte d’identité nationale. Le dossier complet doit être déposé auprès du greffe du tribunal de commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.