Comment prendre soin de son jardin potager ?
0 5 minutes 1 semaine

Vous disposez d’un petit lopin de terre ? Pourquoi ne pas le transformer en un potager ?Cela ne vous fera qu’apporter du bien. En effet, de telles actions vous permettront de bénéficier de légumes frais tous les jours. Suivez nos conseils si vous souhaitez bien réussir votre petit projet.

 

L’eau, un élément indispensable pour notre potager

 

Vous voulez avoir une bonne récolte dans votre potager ? Faites en sorte que votre terre reçoive assez d’eau pendant la période où les plantes seront en train de pousser. Si ces dernières ont assez d’eau, elles vont grandir plus rapidement. Leurs racines se fortifieront et elles produiront aussi vite des fruits. Soyez vigilants pendant les deux périodes suivantes. La première période est celle après avoir planté vos fruits ou vos légumes. La deuxième est quand le fruit commence à sortir. Il faut maintenir les pouces sur sols humides pour que les jeunes pousses puissent grandir convenablement. De cette façon, les plantes seront bien enracinées. Faites attention à ce qu’une bonne profondeur de la terre soit toujours mouillée, tandis que la partie supérieure est sèche. En visitant un site où nous parlons de loisirs, vous pourrez avoir des inspirations idéales pour la mise en place de votre potager.

 

Recouvrez la surface de votre terre par des paillis

 

L’ajout d’une fine couche de paillis permettra à vos plantes de grandir loin des mauvaises herbes. La terre reste par la même occasion riche en eau et vous n’aurez pas besoin d’arroser en permanence. La température du sol devient ainsi plus clémente. Tout cela a un effet positif sur la qualité de vos légumes. Pour ce faire, vous pouvez utiliser les aiguilles de pins, des feuilles d’arbres sèches ou des herbes coupées. Il est indispensable que tout soit naturel. La présence de produits chimiques n’est pas bonne pour les jeunes plants. La période propice pour poser les paillis est au début du printemps. Vous devez aussi vérifier s’ils ne sont pas trop asséchés. Le cas échéant, changez-les.

 

Enlevez les mauvaises herbes et gardez des plants bien espacés

 

Vérifiez régulièrement vos platebandes. Dès que vous voyez de mauvaises herbes, enlevez-les. Le meilleur moyen de les éviter est de garder les paillis. Certains plants peuvent pousser très vite en nombre non négligeable. Cela pourrait encombrer la pousse des autres plantes. C’est surtout le cas des carottes ou des radis. Mais, les oignons et les betteraves doivent être aussi traités de la même manière. Vous devez enlever quelques-unes de façon à laisser la chance aux autres de grandir convenablement. Elles pourront ainsi produire des fruits que vous aurez la possibilité de récolter au moment opportun.

 

Travaillez la terre pour qu’elle soit fertile

 

Sachez que les légumes que vous plantez ont besoin de se nourrir pour grandir. Vous devez connaître le degré de fertilité de votre potager afin de définir la quantité de fertilisant que vous devez ajouter. Normalement, vous pouvez mettre de l’engrais environ 4 semaines après avoir plantés. C’est surtout valable pour les légumes telles que les tomates, le poivron, l’aubergine ou encore pour le maïs. Pour d’autres, vous pourriez avoir besoin de plus de fertilisants après un certain temps. Les melons, les concombres et les courges doivent être fertilisés en deux temps. Le premier est quand les vignes sont en train de se propager et le deuxième quand les fleurs commencent à voir le jour. La dose nécessaire est de 1 à 2 cuillères à soupe par plante ou 1 à 2 livres par 25 pieds de plants. Il faut bien éparpiller le fertilisant sur la tige et dans le sol.

 

.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.