classe de neige
0 5 minutes 2 mois

Comme son nom l’indique, la classe de neige est un séjour éducatif au ski. Ce dernier apporte une plus-value éducationnelle. C’est une occasion d’éduquer les plus jeunes dans un esprit ludique. Mais, est-ce vraiment une bonne idée ?

Les avantages de la classe de neige

Les enfants y apprennent à vivre en communauté. Et, dans une classe de neige, ils s’habituent à être autonomes. Les responsabilités varient selon leur âge, mais en règle générale, ils doivent :

  • Ranger leurs affaires seuls
  • Faire leurs lits
  • Choisir leurs vêtements

Bien entendu, ils apprennent à être indépendants avec l’aide des adultes. Mais, uniquement quand c’est nécessaire. Différentes activités seront notamment prévues au programme :

  • Biathlon
  • La construction d’igloos
  • La raquette

Une classe de neige reste ancrée dans la mémoire d’un enfant. Outre les activités, les enfants découvrent aussi de nouveaux lieux. Ils visitent des sites emblématiques. Ils développent des relations complices et solidaires avec leurs camarades. C’est l’occasion d’apprendre la relation enfant/enfant. L

Par ailleurs, ces colonies de vacances d’hiver stimulent la curiosité des tous petits. Ils sont confrontés à de nouvelles situations. On les encourage aussi à poser des questions. Les moniteurs leur enseignent l’essentiel qu’il faut savoir sur la vie en montagne. Et, les tous petits assimilent les spécificités propres à cet univers. Les éducateurs en profitent pour les sensibiliser à la protection de cet environnement. Vos enfants acquièrent donc des compétences en éducation civique et scientifique.

Comment pallier les revers des classes de neige ?

Comme toute chose, la classe de neige a aussi ses inconvénients. Un enfant est toujours heureux de partir à la montagne avec son école. Mais, cela inclut quelques risques. Néanmoins, vous pouvez les anticiper.

Les risques face aux sports d’hiver

L’idée de voir ses enfants dévaler une piste peut effrayer les parents. Mais, tous les sports comportent un certain niveau de risque. Et, le vôtre aura moins de chances d’avoir un accident si vous lui choisissez les bons moniteurs. Ils sont là pour assurer leur sécurité et pour accompagner les pensionnaires du camp de vacances. Trouvez des professionnels qui sont adaptés à son âge.

Le sentiment d’anxiété de l’abandon

C’est vrai. Cela peut être assez difficile pour les parents de laisser les enfants partir seul à la montagne pendant quelques jours. Et, la séparation n’est pas plus facile pour le petit. D’un côté comme de l’autre, on peut ressentir un sentiment d’anxiété et d’abandon. Mais, cela se maîtrise facilement.

Prenez le temps de discuter et de préparer le séjour ensemble. Ne vous y prenez pas à la dernière minute. C’est d’autant plus conseiller s’il s’agit de la première colonie de vacances de votre petit.

Et, un dernier conseil : évitez de communiquer votre stress à votre enfant. Face à lui, adoptez toujours un discours positif. Vous lui faciliterez les choses. Et, vous lui permettez de commencer le séjour du bon pied.

Le coût

Les contraintes financières peuvent aussi être un obstacle. Néanmoins, vous pouvez trouver des offres alléchantes sur le net. Pour anticiper les coûts, économisez d’avance. Comptez  environ 700 euros pour un séjour d’une semaine.

Vous pouvez aussi comptez sur les aides financières de la CAF. Pour cela, choisissez un camp de vacances agréé. Et, créez un compte en ligne. Les financements varient selon votre revenu. Mais, s’ils ne peuvent pas tout prendre en charge, vous réduirez déjà les dépenses.

Les conditions météorologiques

La météo à la montagne se montre parfois capricieuse. Mais, les établissements qui s’y trouvent ont déjà bravé les froids les plus rudes. Les jeunes seront en sécurité. D’ailleurs, le moniteur ne va jamais demander à un enfant plus qu’il ne peut supporter.

Vous aurez des conseils d’avances pour la préparation de son sac. Les vêtements chauds sont incontournables. De quoi lui permettre de profiter à fond de son séjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *